L’Evêque de Thiès, Monseigneur André Guèye, a pris des mesures restrictives concernant les célébrations des mariages et les enterrements dans les lieux de culte. A travers un communiqué de presse daté du 23 janvier et parvenu à Leseolil.sn, il a justifié sa décision par la recrudescence des cas de Covid-19 dans la région, actuellement sous couvre-feu au même titre que Dakar.

« Nous constatons tous que la pandémie de Covid-19 n’en finit pas de se propager et de faire des victimes de plus en plus nombreuses dans nos communautés paroissiales », a d’emblée alerté Monseigneur André Gueye, soulignant que désormais « les messes de mariages sont strictement réservées à la famille et aux proches parents ».

« Pour les funérailles, dit-il, les veillées de prières publiques dans les maisons et les expositions de corps sont suspendues. La levée du corps est désormais réservée à la famille restreinte ». L’Evêque de Thiès ajoute que « les corps seront directement acheminés au cimetière où le prêtre fera l’absoute, en présence de la famille restreinte et des proches parents. Une messe à l’intention du défunt peut être célébrée avant ou après les obsèques, à la demande de la famille ou des proches. Les longues files et les regroupements pour présenter les condoléances, ainsi que les cérémonies ou les organisés à la maison mortuaire sont déconseillés ». 

S. GUEYE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici