Le torchon brule entre Me Moussa Bocar Thiam, agent judiciaire de l’Etat et maire de Ourossogui b et deux adjoints. Suite à la nomination de l’édile comme Agent judiciaire de l’Etat, ses deux adjoints ont intenté, selon des informations de ‘Source A’, des recours pour « conflit d’intérêts ».

Ces membres du Conseil municipal ont adressé une lettre au président de la République Macky Sall avec ampliation au préfet du département de Matam, une autre lettre adressée au ministre en charge des Collectivités territoriales. Deux autres lettres remises au Conseil constitutionnel et à la Cour suprême.

Ils ont fait par du dilemme dans lequel se trouve la commune de Ourossogui, au lendemain de la nomination du maire au poste de l’Agent judiciaire de l’Etat du Sénégal, en novembre dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici