A cause de la pandémie du Covid-19 qui sévit en Angleterre, le gouvernement invite les joueurs à se priver des célébrations après les buts marqués. Il leur est de demander de les célébrer avec moins de folklore. Et voici qu’en pense José Mourinho.

Le covid reporte plusieurs matchs

Plusieurs équipes de Premier League ont été contaminées par le coronavirus, ce qui a entraîné le report de plusieurs matchs. Et, les joueurs ont été invités, à se priver des jubilations collectives pour éviter les contacts et respecter les restrictions de précautions en temps du Covid-19.

L”avis de Jose Mourinho à l’approche du match de Premier League de Tottenham Hotspur à Sheffield United dimanche, intéresse plus d’un, sur football.london, visité par Senego.

Faire des célébrations en sourdine ?

“C’est ce que l’on nous demande. Et nous devons essayer. Le meilleur moyen est probablement que le buteur, s’il voulait faire la fête d’une manière folle, le fasse tout seul.

Maintenant, il est peut-être temps de dire “fêter seul” et de laisser les autres gars aller vers toi de manière calme. Je sais que c’est difficile, nos joueurs l’ont très, très bien fait, mais il est difficile de critiquer ceux qui ne le font pas. Nous pouvons probablement nous entraider pour apprendre aux joueurs à ne pas faire la fête, alors voyons. Essayons tous ensemble”, s’explique l’entraîneur de Tottenham.

S’exercer à ne pas fêter les buts pendant les entraînements ?

Non, non, non. Pas cela. A l’entraînement, jour après jour, sur le terrain, ce que nous allons faire est toujours très strict par rapport à ce que la Premier League nous demande de faire. En ce moment, des vestiaires séparés, des masques partout.

Mourhino et la psychose de la VAR

Dans mon cas, sur le banc, c’est plus facile, bien sûr. C’est aussi parce que je suis très influencé par la VAR et quand je marque un but, j’attends toujours que la VAR confirme que rien ne s’est passé. Pour les joueurs sur le terrain, c’est une chose très individuelle. Et encore une fois, mon conseil est peut-être que le gars qui marque exprime l’émotion de l’équipe par lui-même, seul.

Peut-être qu’il peut exprimer toutes les émotions de l’équipe et ensuite, bien sûr, partager une promenade avec ses camarades et le bonheur. Et on essaie de faire les choses du mieux qu’on peut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici