Le quotidien espagnol El Mundo révèle ce dimanche les détails du contrat «pharaonique» de l’Argentin avec le club catalan, qui expliquerait ses importantes difficultés financières actuelles. 

«555.237.619 euros». C’est par ce montant, révélé au centime près, que le quotidien espagnol El Mundo fait sa « Une » de ce dimanche, pointant du doigt le «contrat pharaonique» de Lionel Messi à Barcelone.

Le journal espagnol, repris par le Figaro, révèle dans les moindres détails les chiffres de la prolongation de contrat de l’attaquant argentin en 2017 au Barca. Celle-ci aurait donc permis à l’Argentin de toucher 555.237.619 euros au total, soit environ 138 millions d’euros par saison en moyenne ou plus de 363,6 milliards de francs Cfa.

L’accord comprenait une prime à la signature, colossale, de 115 millions d’euros et une autre de «fidélité» de 78 millions d’euros. Ce qui signifie que sur la saison 2017-2018, l’Argentin aurait perçu près de 250 millions d’euros.

Le salaire fixe de Messi, lui, s’établirait à «seulement» 61 millions d’euros par saison, auxquelles il convient d’ajouter ses droits à l’image, estimés à 11 millions d’euros par saison, plus les primes de résultat.

Remporter la Liga et atteindre les quarts de finale de la Ligue des champions lors de l’exercice 2018-2019 lui a  rapporté 3,8 millions d’euros.

Contrat qualifié par El Mundo comme le plus gros de l’histoire du sport à un moment où le club catalan traverse une grave crise sur le plan financier. Le 12 janvier dernier, le quotidien La Vanguardia assurait que le club espagnol avait accumulé près d’un milliard de dettes et devait rembourser 420 millions avant la fin de l’année 2021.

En présentant clairement Messi comme le principal responsable des maux financiers du Barça, El Mundo (volontairement ou involontairement) ne fait qu’accentuer la rupture  entre le joueur et son club.

Le Barça et Messi comptent contrattaquer en Justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici