“Au Sénégal, presque tous les mouvements politiques sont nés dans l’espace universitaire”. Des propos de l’étudiant Birane Diop qui conseillait les étudiants à transcender leurs querelles de clocher, suite aux  échauffourées entre étudiants à l’Ucad. 

“Donc chers camarades ne  laissons pas des gens malintentionnés semer la zizanie  à des fins personnelles.  Nous sommes des intellectuels, confrontons nos idées car c’est par ce débat contradictoire que la lumière va jaillir.

Non à la manipulation

Une lumière dont le Sénégal a besoin aujourd’hui. N’écoutons pas ces mercenaires de la plume chassés par la justice et qui se cherchent toujours. Le Sénégal reste un seul et unique pays indivisible.

La parenté à plaisanterie a été et restera une arme forte pour notre stabilité nationale”. Dixit Birane Diop, étudiant en Journalisme/Communication, sur sa page Facbook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici