L’Armée réagit après la manifestation, lundi, des militaires invalides. C’est pour préciser que le système de dématérialisation sur les médicaments, objet de la manifestation, ne va pas s’arrêter, parce qu’il a permis en un seul mois de baisser la facture de 700 millions FCfa.

Facture baissière

En un seul mois, la facture des médicaments des militaires est passée de 900 à 200 millions F Cfa. Soit 700 millions d’économie ou 23 millions par jour. Cette baisse drastique s’explique par l’arrêt de la fraude, allègue dans un communiqué la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa).

Dématérialisation…

Selon l’Armée, certains bénéficiaires abusaient des médicaments qu’ils revendaient avec la complicité de pharmaciens. Cette source de revenus qui a tari avec la dématérialisation, notamment le système sécurisé de gestion des prestations médicales pour les invalides qui serait l’une des causes de la manifestation.

…Complot éventré

Récemment, le commandement a pu découvrir que certaines ordonnances étaient prescrites par une personne qui se trouve en Gambie. Sur le traitement de ses militaires invalides, le régime est le même que pour un colonel à la retraite. En plus de cela, ils bénéficient de soins gratuits, selon lesdites sources.

Cartes numérisées sécurisées

En outre, le gouvernement octroie une maison aux militaires. Suite à la marche de ce lundi, la Direction de l’information et des relations publiques des armées, dans son communiqué souligne que le processus de dématérialisation est irréversible . Et de nouvelles cartes numérisées permettent aux détenteurs de percevoir leurs médicaments partout au Sénégal. En attendant que tout le monde ait sa carte, l’ancien système fonctionne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici