Le collège des délégués du personnel de l’Autoroute de l’avenir, très en colère contre la direction de cette entreprise, prévoit de déposer un préavis de grève, dans peu de temps.
 Selon le journal L’As, ces derniers ont compris que seule la lutte peut les libérer. Ils ont de ce fait transmis des revendications à l’Inspection du Travail, à la Présidence, puis au ministère des Infrastructures. 
 Dans ces revendications, les délégués exigent la mise en place d’une grille salariale, l’augmentation des salaires et l’octroi des primes de risques. 
A cela s’ajoute, la cessation des intimidations, la réintégration de leur collègue (Raphael Henry Nzalé), l’annulation de la procédure contre Bineta Sarr, l’ouverture du capital social aux travailleurs et une politique sociale en faveur du personnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici