À Madagascar, une décision interministérielle datée du 22 avril interdit les manifestations publiques et la diffusion de plusieurs émissions radiophoniques et audiovisuelles « susceptibles de troubler l’ordre et la sécurité publiques et nuire à l’unité nationale », sur fond de crise sanitaire. Ce texte cible plus précisément des émissions interactives, avec des interventions téléphoniques d’auditeurs, et celles contenant des débats politiques,rapporte RFI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici