Ce vendredi 22 janvier, Francis Lalanne a publié une tribune intitulée « J’appelle ». Dans celle-ci, le chanteur appelle les Français à renverser Emmanuel Macron.

« Appel à la mobilisation générale du peuple français contre la tyrannie ». Ce vendredi 22 janvier, Francis Lalanne a publié une tribune, intitulée « J’appelle », sur le site complotiste FranceSoir. Dans celle-ci, le chanteur lance un appel aux Français pour destituer Emmanuel Macron. Selon lui, « la patrie est en danger » et « le chef de l’État » comme « son gouvernement s’essuient les pieds sur le Droit Républicain comme sur un paillasson ». Dans son texte, Francis Lalanne écrit : « Il faut à présent mettre l’État hors d’état de nuire au peuple français (…) Le gouvernement est en train de commettre insidieusement un coup d’État au nom de la COVID ; et s’apprête à instituer la tyrannie comme un avatar de la République, à l’insu du peuple français ». Dans sa tribune, le chanteur appelle à la destitution d’Emmanuel Macron, qui, selon lui, « a failli aux obligations élémentaires pour lesquelles est élu un président de la cinquième République ».

« Les mesures imposées aux Françaises et aux Français sous prétexte ‘d’urgence sanitaire’, favorisent un présidentialisme sans contrôle, autoritaire, dont le seul but semble être désormais de conserver le pouvoir, continue Francis Lalanne. Et pourquoi pas, dès l’année prochaine, en reportant les élections présidentielles pour cause de pandémie… » Dans la suite de sa tribune, le chanteur lance carrément un appel à l’armée. « J’appelle les plus hauts dignitaires de l’armée française à venir au secours du peuple et à faire cesser le trouble social et politique dont souffrent depuis trop longtemps la Nation, poursuit celui qui a longtemps manifesté avec les Gilets jaunes. Pour ce faire, je demande aux plus grands responsables militaires français de procéder, au nom du peuple français, à la mise à pied des auteurs du Coup d’État. » Il leur demande de « mettre fin à l’exercice du mandat de l’actuel président de la République » mais aussi de faire « comparaître » Emmanuel Macron « devant un tribunal constitué en Haute cour, pour répondre du chef de Haute trahison ».

Francis Lalanne risque gros

Dans la fin de sa tribune, Francis Lalanne lance un appel à la désobéissance civile des Français. « C’est au Peuple Français opprimé par ses représentants, de montrer au monde une nouvelle fois, l’exemple de la vertu civique; en lançant un grand mouvement de libération nationale qui dénonce le glissement de la démocratie pluraliste vers la technocratie totalitaire », écrit-il. Après la publication de ce texte hallucinant, de nombreux internautes ont justement fait remarquer que Francis Lalanne s’exposait à des poursuites. « Le fait, en vue de nuire à la défense nationale, de provoquer à la désobéissance par quelque moyen que ce soit des militaires ou des assujettis affectés à toute forme du service national est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende, nous apprend l’article 413-3 du code pénal. Lorsque la provocation est commise par la voie de la presse écrite ou audiovisuelle, les dispositions particulières des lois qui régissent ces matières sont applicables en ce qui concerne la détermination des personnes responsables. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici