Le Groupe La Poste dirigé par l’ancien ministre Abdoulaye Baldé va droit vers un trou qu’il sera difficile de combler. Et pour cause, l’Etat du Sénégal lui doit une dette colossale dans le cadre du paiement des bourses de sécurité familiale. En somme, 42 milliards F Cfa ont été tirés des caisses de ladite société, selon les dernières estimations.

Selon Source A, qui donne l’information ce mardi, les malheurs de la Poste ont débuté en 2013. Le journal de rappeler qu’au début : «  20 ménages vivant dans l’extrême pauvreté ont été retenus pour une durée de 5 ans durant lesquels ils percevaient tous les trimestres, une allocation de 25.000 F Cfa ».

La même source d’informer que les travailleurs de l’institution feront face à la presse ce mardi, pour tirer la sonnette d’alarme et éclairer les parts d’ombre qui entourent la tragédie que vit le Groupe La Poste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici