Le président du parti ACT était l’invité de l’émission “D’Clic” sur la Tfm. Il a abordé différents sujets concernant le pays, notamment l’actualité fortement dominée par la recrudescence de l’immigration clandestine. Il est d’avis que la mal gouvernance et le fort taux de chômage des jeunes sont à l’origine de ces nombreux départs des jeunes.

Croissance faible

Pour le premier chef de gouvernement de Macky Sall, la baisse de la croissance du Sénégal ressentie par tous les citoyens a contribué aux éléments qui ont poussé les jeunes à braver la mer pour aller chercher meilleur ailleurs. Prenant l’exemple du Cap-Vert, le leader de l’ACT dira que dans les années 80 le Sénégal dépassé de loin ce pays voisin en termes de croissances. ce qui avait poussé à l’époque la migration de beaucoup de Capverdiens au Sénégal. Mais en 2020, le PIB du Cap Vert double celui du Sénégal.

Partage des ressources

Abdoul Mbaye pense le Président Macky Sall a échoué lamentablement. Lui, sa famille et ses proches se sont partagés toutes les ressources du pays, ou même les brader à de vils prix à des étrangers. Cette mauvaise posture prise par le Chef de l’Etat a scellé définitivement le sort des millions de jeunes condamnés à vivre dans la dépendance de ce régime.