Le district sanitaire de Touba rencontre énormément difficultés parfois pour faire des prélèvements sur certaines individus suspectés d’être porteurs du coronavirus.

Ces derniers refusent catégoriquement le test selon le médecin-chef. Dr Ndeye Maguette Diop est d’avis que ces récalcitrants vont transmettre le virus à d’autres personnes.

Face à la recrudescence des cas positifs et de décès dans la capitale du mouridisme, elle invite les populations de Touba à s’engager dans la lutte communautaire.

Selon des sources de Seneweb, le district sanitaire de Touba a enregistré une trentaine de décès lors de la deuxième vague de Covid-19.

Laisser un commentaire