Le responsable du département Virologie de l’Institut Pasteur de Dakar, Dr Ousmane Faye, a assuré que la nouvelle souche du coronavirus n’a pas, pour le moment, été retrouvée au Sénégal. Il a révélé que depuis son apparition en Grande Bretagne, « 77 souches ont été analysées entre novembre et décembre ». 

« La variante qui a été découverte en Grande Bretagne, nous la suivons. Entre le mois de mars et septembre, c’est-à-dire la première vague, nous avons analysé 453 échantillons et de novembre à décembre, nous avons analysé environ 77 souches », a déclaré Dr Ousmane Faye, chef de service virologie à l’Institut Pasteur de Dakar, dans un entretien avec L’Observateur.

A l’en croire, ces échantillons ont été collectés à Dakar, Diourbel, Fatick, Kédougou, Kolda, Louga, ect. « Et pour le moment, nous ne l’avons pas encore détecté ce nouveau variant », s’est-il réjoui. 

Dr Faye d’informer qu’il « y a d’autres variantes qui ont été découvertes en Afrique du Sud et au Nigéria, mais ces variantes du virus n’ont pas été détectées sur le sol sénégalais à l’heure actuelle ». 

Toutefois, il a précisé que le travail continue car, selon lui, « il est important de suivre ces variations parce que ça joue sur le diagnostic qu’on fait ». Annonçant qu’ « il y a des séries qui sont encore dans les machines et on aura les résultats dans les prochaines heures ». 

Laisser un commentaire