Le président de la République tient sa promesse. Après dix ans de lutte, les décrets d’application du nouveau Code de la presse ont été adoptés, hier, en Conseil des ministres.

Selon Le Quotidien, le projet de décret relatif aux avantages et obligations attachés aux statuts d’entreprises de presse et le projet de décret fixant les modalités d’organisation et de fonctionnement du Fonds d’appui et de développement de la presse ont été signés par Macky Sall.

Désormais, ne pourront prétendre au titre de «journalistes» que les personnes ayant obtenu un diplôme dans l’une des écoles de journalismes reconnues par l’État ou être détenteur d’un diplôme universitaire (minimum licence) et avoir un minimum de deux ans de stage dans une rédaction.

Les sites d’informations seront très encadrés. Pour prétendre au titre de «site d’information en ligne», il faudra une rédaction minimale de trois personnes. Le directeur de la publication devra justifier d’une expérience dans la presse d’au moins 10 ans et le rédacteur en chef d’une expérience minimale de sept ans.

Laisser un commentaire