Un scandale de faux actes d’état-civil éclabousse la commune de Diourbel.

Selon le quotidien L’Observateur, 3512 actes fictifs ont été octroyés en 2020 à des personnes qui ont bénéficier d’un jugement.

D’après le journal qui vend la mèche, 15 agents du centre d’état-civil de la commune ont été arrêtés pour production de faux actes.

D’après Alioune Faye, officier d’état-civil, à Diourbel, la moitié de la population scolaire de la ville de Diourbel n’a pas un bon acte de naissance.

Laisser un commentaire