Thierno Bocoum, le leader du mouvement Agir, veut que le chef de l’Etat démarre la campagne de vaccination contre la covid-19 par lui-même.

Hier mardi, lors de son discours, le chef de l’Etat avait annoncé avoir ordonné qu’une stratégie nationale de vaccination lui soit proposée dans les meilleurs délais. Ce, pour prendre en charge et en priorité la vaccination du personnel médical et des groupes cibles qui nécessitent la plus grande attention. Du côté de son opposition, certains ont saisi la balle au rebond.

Thierno Bocoum, Président du mouvement Agir, demande au chef de l’Etat de prendre le vaccin en premier.  « Il faut gouverner par l’exemple.  Que la campagne de vaccination annoncée par le Président de la République commence par lui-même et les membres de son gouvernement. » Il s’inscrit dans la même lignée que nombre de concitoyens suspicieux à l’endroit du vaccin anti covid-19.

Laisser un commentaire