On en sait plus sur les experts recrutés par le cabinet ERA pour l’audit du fichier électoral.
Selon Source A, il s’agit de 5 évaluateurs et 4 auditeurs qui sont issus du Mali, du Bénin, de la Guinée Conakry, de la Belgique…
Ils ont la particularité de traîner un lourd CV dans les élections qui se déroulent un peu partout dans le monde.
Ils ont également des états de services irréprochables dans le domaine de l’organisation des élections.
Les 9 experts, qui seront présentés à l’opposition aujourd’hui, devront commencer leur travail dans la deuxième quinzaine du mois de janvier.
À signaler qu’aucun Sénégalais n’a été été coopté au motif qu’aucun compatriote n’a rempli les critères.

Laisser un commentaire