D’habitude, le Président Macky Sall prenait prétexte de certaines rencontres liées aux médias pour aborder la question de la presse en ligne. Cette fois-ci, il n’a pas attendu de trouver une occasion hors du palais. Il a évoqué le sujet en conseil des ministres de ce mercredi. Et c’est pour dire tout le mal qu’il pense de cette partie de la presse.

« Le Chef de l’Etat a insisté sur la nécessité d’une régulation systématique des sites d’informations qui, si on n’y prend garde, risquent de porter fortement atteinte à la cohésion nationale, à l’image de l’Etat ainsi qu’à l’ordre public », relate le communiqué.

Afin d’éviter d’en arriver là, le chef de l’Etat demande à son ministre de la Communication Abdoulaye Diop, en rapport avec le Cnra, de renforcer la sensibilisation des acteurs pour la sauvegarde des valeurs sociales du pays et un traitement professionnel de l’information, conformément au code de la presse.

Seulement, cela fait plus de deux ans que le nouveau code de la presse a été adopté par l’Assemblée nationale. Il ne reste que les décrets d’application. Depuis lors, c’est ce même Macky Sall qui traîne avec les décrets d’application censés définir ce qu’est une entreprise de presse et dire qui est journaliste et qui ne l’est pas, afin d’expulser les brebis galeuses de la profession.

Laisser un commentaire