Aphone depuis son limogeage, Aminata Touré brise enfin le silence. Et c’est pour démentir l’argument selon lequel, elle a été écartée par Macky Sall à cause d’une mauvaise gestion au sein du Conseil économique social et environnemental (Cese).

«Dans l’attente sereine de la passation de service avec le nouveau Président du Cese, je voudrais informer l’opinion nationale et internationale que j’ai eu à diriger le Conseil Économique, Social et Environnemental pendant 16 mois en stricte conformité avec les règles et standards de bonne gestion. Les documents de vérification sont en ordre et disponibles au niveau de l’institution ainsi que ma déclaration de patrimoine déposée à l’Ofnac», explique l’ancienne ministre de la justice dans un post publié sur sa page Facebook.

Très en colère contre  les accusations tenues en son encontre, Aminata Touré met en garde en ces termes : «nul ne saurait à cette étape de ma vie administrative et politique ternir ma réputation et mon intégrité. Je me réserve le droit d’ester en justice contre toute tentative de diffamation ou d’intimidation».

Adjia Khoudia Thiam (Actusen.sn)