Abdoulaye Wilane maire de Kaffrine a fait une sortie samedi dernier pour dire ses quatre vérités à Macky Sall qui dit-il, « se comporte plus en chef d’Etat, mais en chef de parti ». Le responsable socialiste pendant son discours lors d’une activité de la jeunesse du Parti socialiste a invité le Président Sall « à discipliner ses ministres et fonctionnaires ».

Porte-parole du Parti socialiste, Abdoulaye Wilane a pris part à une activité politique organisée par les jeunes de Kaffrine. Le député-maire de Kaffrine a profité de l’occasion pour dire ses quatre vérités. « Trop c’est trop. Macky Sall ne se comporte plus comme chef d’Etat, mais il se comporte désormais comme le chef de son parti et rien d’autre », peste-t-il. Poursuivant, Wilane affirme « qu’en ce qui leur concerne, il ne saurait être question d’accepter une telle chose. Parce qu’ils ont porté Macky sall au pouvoir ». 

Pour le maire de Kaffrine, il est inadmissible qu’après que le Président ait fait savoir à tous que « les maires sont patrons de la coalition Benno Bokk Yaakar dans la commune », des ministres foulent aux pieds cette logique. Demandant à Macky Sall de « discipliner ses ministres fonctionnaires », Abdoulaye Wilane, selon Les Echos, fait allusions au ministre de l’Urbanisme et patron de l’APR à Kaffrine Abdoulaye Saydou Sow.

Par ailleurs, il a aussi fait savoir que l’hôpital régional qui sera bientôt inaugurer par le chef de l’Etat n’est pas encore prêt pour accueillir des malades. D’après Adboulaye Wilane « cet hôpital manque d’équipement, n’a pas d’eau et le personnel n’a pas encore été affecté ».  En remettant une couche, il révèle que « la sphère administrative de Kaffrine, les travaux sont à l’arrêt depuis la visite du chef de l’Etat à l’occasion de sa tournée économique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici